Zonage Blu-ray et DVD

Comprendre ce qu’est le zonage de Blu-ray et DVD, connaître les multiples manières de le contourner, son application et son fonctionnement, comprendre les intentions des Majors qui l’ont mis au point, leurs buts avouables et inavoués, sa mort proche et programmée.

Logo pour blu-ray arborant les symboles A, B et C, indiquant qu'il est multizones (non-zoné)Logo pour DVD arborant le symbole FREE indiquant qu'il est multizones (non-zoné)

Sommaire

  1. Concept : le verrou électronique
  2. Zonage : état des lieux, projections
  3. Cartographie des zonages :
    1. Blu-ray
    2. DVD
  4. Dézoner : contournements, trucs et astuces
  5. Philosophie du zonage : origine et objectifs inavoués
    1. Origine
    2. Objectifs inavoués

Concept du verrou électronique [Sommaire]

Les disques zonés (Blu-ray et DVD, films, séries et jeux) sont encodés avec un programme limitant les pays du monde dans lesquelles vous avez l’autorisation de les lire. On ne peut changer le zonage d’un support, on ne peut que récupérer les données qui s’y trouvent enregistrées et les regraver sans limitation de zone sur un autre support.

Les lecteurs zonés ont un petit programme enregistré dans un de leurs composants qui les empêche de lire des disques d’une autre zone que celle(s) programmée(s). Ce programme est paramétré selon la zone de vente du produit. En dehors de lui, le reste du matériel est parfaitement identique à celui de n’importe quelle autre zone. Comme tout programme, il peut être modifié (voir « Dézoner » plus bas).

Tout cela signifie que, par exemple, si vous achetez un DVD zoné 1 lors d’un voyage aux États-Unis, un lecteur zoné 2 (France) ne pourra pas le lire. Ou bien que, si vous importez un Blu-ray japonais (zoné A) en France, vous ne pourrez pas le lire sur un lecteur européen (zoné B).

Imaginez le concept du verrou électronique étendu à un livre, un vêtement ou de la nourriture, vous vous rendrez peut-être mieux compte de l’aberration de la chose : « Non madame, vous ne pouvez pas porter ce pantalon en France, vous l’avez acheté au Japon vous ne pouvez le porter qu’en Asie du sud-est et aux Amériques ». N’importe quoi !

Le zonage, état des lieux et projections [Sommaire]

Pour les DVD, le concept a été poussé à l’extrême avec pas moins de 9 zones officielles différentes. Hallucinant, et totalement improductif. En effet, le temps passant l’inefficacité de la procédure a fait ses preuves, rendant un tel zonage plus coûteux (la gravure d’un même contenu sous 9 protections différentes) que ce qu’il était censé rapporter (dans la sacro-sainte « lutte contre le piratage » des toujours plus riches Majors contre le reste du monde).

Même l’OMC y est alors allé de sa menace, avec notamment des discussions au niveau international arguant que le procédé allait totalement à l’encontre des règles sur le libre-échange qu’elle est censée faire respecter. Et puis finalement l’histoire et les avancées technologiques ont fait leur œuvre, et les ventes de DVD se sont effondrées avec l’arrivée des Blu-ray. Depuis, si l’idée de zonage n’a pas complètement disparu, nous n’avons plus affaire qu’à un monde découpé en 3 parties.

Personnellement, je pense que nous pouvons espérer la disparition totale du zonage dans un avenir assez proche, et ce grâce à une chronologie des médias de plus en plus raccourcie et synchronisée au niveau international. Je parle de films en sortie mondiale simultanée, ou de séries en diffusion mondiale simultanée – prenez par exemple l’excellentissime « Game of Thrones » diffusée aujourd’hui 24h en France après sa sortie américaine.

Du coup, on peut voir petit à petit les Majors se détourner de la procédure, à grands renforts de communication pour passer pour de sympathiques progressistes. Par exemple, la PS3 de Sony a un lecteur dézoné – vante tout du moins la publicité, car une telle affirmation c’est aller un peu vite. Multizone pour les jeux PS3 oui, certes, mais toujours zonée pour la lecture de vieux jeux PlayStation et PS2. Faut pas trop rêver non plus, les majors n’ont jamais fait dans l’altruisme.

Cartographie des zonages [Sommaire]

Blu-ray [Sommaire]

Pour les Blu-ray les Majors découpent le Monde en 3 grandes zones, principalement Amériques, Europe Afrique Océanie, Asie centrale
Découpage du Monde selon les 3 régions Blu-ray : Amériques, Europe Afrique Océanie, Asie centrale (cliquez la carte pour agrandir)

Source : le disque Blu-ray sur Wikipedia.

  • A = Amériques (sans Guinée Française, ni Groenland), Asie du Sud-Est, Japon, Corée du Sud
  • B = Europe, Afrique, Moyen-Orient, Océanie, Guinée Française, Groenland…
  • C = Russie, Asie…

DVD [Sommaire]

Pour les DVD les Majors ont imaginé découper le Monde en 9 zones commerciales différentes
Découpage du Monde selon les 9 régions commerciales pour DVD (cliquez la carte pour agrandir)

Source : le DVD sur Wikipedia. Remarque : la zone 0 n’existe pas vraiment. En fait il s’agit des DVD et matériels multizones de 1 à 6.

  • zone 0 : (officieux) non zoné / multizones
  • zone 1 : États-Unis, Canada
  • zone 2 : Japon, Europe, Afrique du Sud, Moyen-Orient, Égypte, Guinée Française
  • zone 3 : Asie du Sud-Est, Asie de l’Est, Hong Kong, Corée du Sud
  • zone 4 : Australie, Nouvelle-Zélande, Amérique centrale, Mexique, Amérique du Sud, Caraïbes
  • zone 5 : Russie, Inde, Asie de l’Ouest, Afrique restante, Corée du Nord
  • zone 6 : Chine
  • zone 7 : finalement peu utilisée, trouvée sur des DVDs promotionnels…
  • zone 8 : lieux internationaux (avions, bateaux de croisières, etc.)
  • ALL : (officiel) zonage 1 à 8, soit aucune restriction

Dézoner supports et lecteurs Blu-ray et DVD [Sommaire]

On peut faire fi du zonage – de la protection par zone – de multiples manières :

  • en utilisant un lecteur logiciel qui ignore la commande de restriction, du style VLC
  • en copiant le support zoné sur un autre support (un disque dur, un DVD, un Blu-ray), et en « oubliant » au passage le programme chargé d’imposer la zone
  • en copiant le support zoné sur un autre support (un disque dur, un DVD, un Blu-ray), et en reparamétrant le programme chargé d’imposer la restriction de zone (en lui indiquant une zone compatible avec le lecteur possédé)
  • en reparamétrant le lecteur que l’on détient avec la zone que l’on veut qu’il lise

Pour tout savoir concernant spécifiquement le dézonage de votre propre matériel, allez simplement sur un moteur de recherche et taper une requête du style « dézoner + marque de votre matériel + code de votre produit« . En général, la procédure se résume à se rendre dans un coin particulier du menu de votre lecteur, et à entrer une série de chiffres grâce à la télécommande. C’est par exemple le cas pour la Freebox Revolution (V6) : Dézoner la Freebox Révolution au Konami code.

Sachez aussi qu’on peut passer outre la soi-disant limite à 5 changements de zones disponible officiellement sur les lecteurs PC.

Philosophie du zonage [Sommaire]

Origine [Sommaire]

L’idée, complètement absurde à mes yeux, derrière le zonage est apparue avec la génération DVD. Cette « protection » comme ils disent est au départ très officiellement censée pallier :

  • au problème de la diffusion des œuvres, autrement dit empêcher le consommateur d’utiliser à son bénéfice la variabilité des prix et des monnaies selon les territoires,
  • au décalage des sorties, à savoir la problématique « chronologie des médias » bien différente selon les pays (et les époques, ces lois étant sujettes parfois à d’importants ajustements locaux).

En effet, à l’époque un film peut par exemple être déjà disponible en vidéo outre-Atlantique, alors qu’il arrive seulement dans les cinémas français. Et il y a aussi les problèmes de droits d’exploitation, les éditions concurrentes… Et donc plutôt que d’œuvrer à l’harmonisation de la diffusion des œuvres au niveau planétaire, l’accent (et l’argent) avait été mis sur le verrouillage des supports et des lecteurs, au détriment du consommateur.

Objectifs inavoués [Sommaire]

Sorti tout droit des délires paranoïaques totalitaires de nos chers dirigeants industriels, les soi-disant « producteurs / éditeurs / distributeurs de contenu » (plus connus sous le terme « Majors »), le zonage a pour unique but d’empêcher au maximum les consommateurs que nous sommes de profiter des effets bénéfiques de la mondialisation.

En effet, si une grosse société veut faire des économies, elle déplace son siège social dans un paradis fiscal et/ou déplace ses usines dans un pays sans normes (environnementales, de sécurité) ni droits (du travail). Vous, si vous voulez acheter un disque au Canada parce qu’il est moins cher, vous ne pourrez pas le lire sur un lecteur européen. Vous, si vous voulez acheter un lecteur en Chine parce qu’il est moins cher, vous ne pourrez pas lui faire lire des disques européens.

A noter, pour finir ce billet et pour être tout à fait complet, que le codage régional ne s’est jamais appliqué aux DVD Audio ou aux DVD et Blu-ray que l’on grave soi-même.

Maxime Mullet • l’Arpenteur de l’Infosphère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *