Palmarès des navigateurs Internet : février 2012

Logos Internet Explorer, Firefox, Chrome, Safari, Opéra

Avertissement : Les données exposées ici ne concernent que l’évolution de la navigation sur Internet depuis les ordinateurs fixes et portables. Les navigateurs présents sur mobiles, tablettes et consoles ne sont donc pas comptabilisés.

Que retenir de ce mois de février ?

Au niveau mondial

Tout ce qu’on peut dire pour ce mois de février c’est que nos chers organismes de statistiques sont loin d’être du même avis. Quel que soit le navigateur étudié, vous pouvez être sûr qu’ils ne sont d’accord ni sur la tendance, ni sur son intensité. Signe que les PdU commencent à se stabiliser pour tout le monde ?

Globalement, Internet Explorer voit à nouveau tous ses indicateurs virer plus ou moins à la baisse. A y regarder de plus près, on peut tout de même constater que sa version 9 progresse toujours correctement, au rythme des 1% par mois si valorisés chez son rival à la mode Chrome. Malheureusement, les utilisateurs qui upgradent leur navigateur depuis les anciennes et plus ou moins obsolètes versions (6, 7 et 8) sont bien plus nombreux à passer à la concurrence qu’à installer le petit dernier de la gamme Microsoft.

Chrome distance Firefox et s’élance à l’assaut de la première place. Même si un organisme l’annonce en léger recul pour la seconde fois, les perspectives s’annoncent toujours excellentes pour la machine de guerre de Google.

Firefox a laissé passer sa chance d’être un jour le numéro mondial des navigateurs. Cependant, on peut dire que le navigateur de Mozilla maintient finalement bien ses PdU, et c’est une bonne nouvelle après tous ces mois de régression.

Et Safari progresse un peu, encore, toujours.

En Europe

C’est Firefox qui continue de mener la danse, d’une courte tête certes et avec un indicateur toujours à la baisse, mais l’hémorragie semble s’être atténuée. Chrome tient par contre toujours une forme du tonnerre, et ici comme ailleurs la première place semble de plus en plus à sa portée.

En France

C’est IE qui tient encore le haut du pavé… d’une longueur de la taille d’une marge d’erreur, c’est dire si sa position est maintenant fragile. Du côté de Firefox, ses bons résultats dans notre contrée vont probablement lui permettre de virer en tête lors du prochain mois, tout en maintenant Chrome à bonne distance.

Les écarts se resserrent, et ce de manière importante, mais la marge de manœuvre est encore conséquente. Et une petite note pour Safari, qui se maintient bon an mal an au-dessus des 8%, un des meilleurs scores nationaux d’Apple.

Février au détail

Évolution des PdU des 5 navigateurs Internet majeurs au Monde sur le dernier mois
Navigateurs NetMarketShare StatCounter W3Counter
Parts (%) Variation Parts (%) Variation Parts (%) Variation
Internet Explorer 52.84 -0.12 35.75 -1.70 30.7 -0.2
Chrome 18.90 -0.04 29.84 +1.44 25.1 +0.5
Firefox 20.92 +0.04 24.88 +0.10 24.4 -0.4
Safari 5.24 +0.34 6.77 +0.15 6.5 =
Opera 1.71 +0.04 2.02 +0.07 2.2 -0.3
Évolution des PdU des 5 navigateurs Internet majeurs en Europe sur le dernier mois
Navigateurs StatCounter
Parts (%) Variation
Firefox 30.69 -0.50
Internet Explorer 30.61 -0.44
Chrome 27.90 +1.04
Safari 6.42 +0.11
Opera 3.73 -0.10
Évolution des PdU des 5 navigateurs Internet majeurs en France sur le dernier mois
Navigateurs StatCounter
Parts (%) Variation
Internet Explorer 32.44 -1.50
Firefox 32.37 +0.43
Chrome 24.96 +1.21
Safari 8.50 -0.14
Opera 1.00 +0.10

Sources : NetMarketShare, Statcounter, W3Counter, IE6CountDown.

Maxime Mullet • L’Arpenteur de l’Infosphère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *