Palmarès des navigateurs Internet : juillet 2012

Les navigateurs Internet, il y a en a pour tous les goûts, tous les besoins. Chaque mois, l’Arpenteur de l’Infosphère vous dresse un bilan des préférences des Internautes en matière de logiciels de surf à travers la France, l’Europe et le Monde, et vous aide à choisir en toute connaissance de cause.

Logos des cinq principaux navigateurs Internet, Internet Explorer, Firefox, Chrome, Safari et Opéra, disposés aux cinq pointes d'un pentagramme

Avertissement : Les données exposées ici ne concernent que l’évolution de la navigation sur Internet depuis les ordinateurs fixes et portables. Les navigateurs présents sur mobiles, tablettes et consoles ne sont donc pas comptabilisés.

Que retenir de ce mois de juillet ?

Bilan général

Au menu ce mois-ci : des podiums toujours différents selon les parties du monde étudiées, mais des variations assez homogènes avec deux navigateurs à la fête (Google et Safari), deux qui peinent à consolider leurs positions (Firefox et Opéra) et un au moral à nouveau en berne (Internet Explorer).

Classement mondial

L’embellie n’aura duré qu’un mois pour un Internet Explorer qui replonge allègrement, tous instituts de comptage confondus. La faute à une version 9 en très maigre progression, et à des versions plus anciennes toutes en net recul. Le passage de relai pour la première position mondiale ne semble être plus qu’une question de semaines, même si dans son coin NetMarketShare, qui surveille peu ou prou 100 fois moins de sites Web que Statcounter, continue de le donner à plus de 50%…

Un Chrome qui ralentit certes, mais qui reste encore et toujours en progression. Nous avons déjà pu constater que Statcounter le donnait en première position dès le mois de mai, pour W3Counter cela semble se préciser pour le mois prochain.

Firefox vacille, voire dévisse, avec un écart envers Chrome qui se creuse sensiblement et un autre avec IE qui a plutôt tendance à se resserrer, laissant augurer une lutte acharnée pour la seconde place à moyen terme.

Un Safari en forme, et qui bon an mal an s’approche des 10% de PdU. Remarque importante : à partir de ce mois de juillet W3Counter ne sépare plus les utilisateurs de Mac des utilisateurs de mobiles Apple, leur valeur en elle-même n’a donc pour moi plus beaucoup d’intérêt. Reste la variation…

Opéra stable, entre 1.5 et 2% de PdU. Rien de nouveau sous le soleil de l’été 2012 !

Classement européen

Tendances européennes identiques aux variations internationales, avec un Chrome en hausse, un IE en plus forte baisse que Firefox, un Safari bien portant et un Opéra qui joue au fantôme (de l’opéra…), et le tout classé selon une hiérarchie probablement semblable à ce qu’elle sera au niveau mondial dans une grosse poignée de mois. Une Europe en avance sur son temps en quelque sorte, c’est rare et ça mérite d’être souligné !

Classement français

Firefox, le navigateur numéro dans le cœur des français (et accessoirement dans le mien), dévisse complètement mais parvient tout de même à conserver sa place de leader, ainsi qu’une bonne marge sur ses poursuivants. En dehors de ce point, rien de spécial à signaler pour les préférences des utilisateurs français, somme toute assez semblables ce mois-ci au reste du monde.

Internet Explorer 6

En ce début d’été 2012, avec 6% de mauvais élèves (chiffres de juillet de l’IE6 Countdown), on assiste enfin à un net recul du nombre d’utilisateurs de l’exécrable Internet Explorer 6 au niveau mondial (-1.1 point sur les 4 derniers mois). Les bonnes progressions de la Chine (21.3% soit -2.5 points) et du Japon (4.7% soit -1.4), les plus mauvais élèves relevés par Microsoft, y sont probablement pour une bonne part. Tout comme la Corée du Sud qui, descendue à 2.8%, affiche une baisse de 3.5 points et passe même devant l’Inde et ses 3% !

Autre excellente nouvelle, au mois de juin ce sont 10 nouveaux pays qui ont rejoint le club des « Champions » de Microsoft, à savoir le club des pays sous la barre des 1%. Dans l’ordre d’arrivée : les Pays-Bas, la Belgique, la Turquie, le Canada, la Suisse, la Colombie, l’Allemagne, l’Espagne, la Nouvelle-Zélande et la Russie. Soit un total de 27 Champions sur 43 pays surveillés par Microsoft.

Et la France dans tout ça ? Hé bien, croyez-le ou pas, on y est presque ! Les progrès depuis le mois de mars sont fulgurants et la France flirte maintenant avec la barre magique des Champions, tout légèrement encore au-dessus des 1%. Alors j’espère que j’écris ce qui suit pour la dernière fois : je rappelle à tous que IE6 a été plusieurs fois cité comme l’un des pires produits technologiques de tous les temps (Wikipedia), est complètement obsolète, même plus mis à jour par Microsoft, truffé de problèmes de sécurité… En un mot, un navigateur dangereux pour ses utilisateurs, à bannir de tous les ordinateurs !

Juillet au détail

Évolution des PdU des 5 navigateurs Internet majeurs au Monde sur le mois écoulé
Navigateurs StatCounter W3Counter NetMarketShare
Parts (%) Variation Parts (%) Variation Parts (%) Variation
Internet Explorer 32.04 -0.27 28.6 -1.3 53.93 -0.09
Chrome 33.81 +1.05 28.3 +0.2 18.88 -0.20
Firefox 23.73 -0.83 23.1 = 20.16 +0.10
Safari 7.12 +0.12 (13.3) (+6.8) 4.93 +0.20
Opera 1.77 = 2.2 -0.2 1.59 -0.01
Évolution des PdU des 5 navigateurs Internet majeurs en Europe sur le mois écoulé
Navigateurs StatCounter
Parts (%) Variation
Chrome 30.69 +0.69
Firefox 29.84 -0.24
Internet Explorer 27.71 -0.48
Safari 7.32 +0.03
Opera 3.38 -0.02
Évolution des PdU des 5 navigateurs Internet majeurs en France sur le mois écoulé
Navigateurs StatCounter
Parts (%) Variation
Firefox 31.39 -0.97
Internet Explorer 29.03 -0.09
Chrome 28.43 +0.75
Safari 9.06 +0.28
Opera 0.98 -0.01

Sources : NetMarketShare, Statcounter, W3Counter, IE6CountDown.

Maxime Mullet • L’Arpenteur de l’Infosphère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *