Palmarès des navigateurs Internet : octobre 2012

Les navigateurs Internet, il y a en a pour tous les goûts, tous les besoins. Chaque mois, l’Arpenteur de l’Infosphère vous dresse un bilan des préférences des Internautes en matière de logiciels de surf à travers la France, l’Europe et le Monde, et vous aide à choisir en toute connaissance de cause.

Logos des cinq principaux navigateurs Internet, Internet Explorer, Firefox, Chrome, Safari et Opéra, disposés aux cinq pointes d'un pentagramme

Remarque : Les évolutions de classement exposées dans ce billet concernent la navigation sur Internet à partir d’ordinateurs fixes et portables. Les navigateurs présents sur mobiles (smartphones), tablettes et consoles ne sont pas abordés.

Bilan général de ce mois d’octobre 2012

Que les versions antérieures à Internet Explorer 9 soient en recul, nous y sommes habitués, et c’est une bonne chose car cela montre que les utilisateurs mettent – sans qu’on les y force (philosophie Microsoft oblige) – peu à peu leur navigateur à jour. En contrepartie, nous voyions jusqu’à présent la version 9 de la firme de Richmond progresser au classement, ce qui peu ou prou limitait les pots cassés.

Révolution en ce mois d’octobre 2012 : IE9 recule pour la première fois lui aussi ! Conséquence d’un passage des utilisateurs à la toute nouvelle version (IE10) sortie ces derniers jours avec Windows 8, ou d’un passage à la concurrence suite aux derniers déboires de sécurité de leur navigateur Internet préféré, nous en saurons plus le mois prochain. Une tendance que l’on constate aussi bien en France, en Europe, que dans le monde entier, et qui se fait exclusivement à l’avantage de Chrome.

Classement mondial

Chrome : En ce troisième mois de pôle position, il continue de creuser son avance. Si la voilure est plus réduite que l’an dernier à la même époque, un demi pourcent actuellement contre 1% de moyenne auparavant, la performance reste tout de même extraordinaire : en dehors du faux pas du mois d’août de cette année, seule régression de Chrome enregistrée à ce jour, cela fait tout de même depuis sa sortie en septembre 2008 que Chrome progresse… soit 48 mois sur 49. Respect !

Internet Explorer : Des versions 6 et 7 disparues de la circulation (sous les 1% de PdU), une version 8 en constante régression depuis un an et demi, une version 9 qui ne convainc déjà plus (le pic d’utilisateurs semble avoir été atteint, et il est deux fois plus faible que pour la version 8), l’avenir s’annonce compliqué pour Microsoft, très compliqué. IE10 nous réservera-t-il de bonnes surprises ?

Firefox : Et de 7 ! Sept mois consécutifs de baisse pour Firefox, qui cependant régresse en moyenne plus lentement que son vieil ennemi de toujours. Sera-t-il un jour capable de s’installer malgré tout en seconde place au niveau mondial, comme il l’a fait en Europe et en France ? L’avenir nous le dira, tant l’écart avec IE reste fluctuant sur ces derniers mois.

Variations négligeables ce mois-ci pour Safari et Opéra.

Évolution des PdU des 5 navigateurs Internet majeurs au Monde sur le mois écoulé
Navigateurs StatCounter W3Counter (*) NetMarketShare
Parts (%) Variation Parts (%) Variation Parts (%) Variation
Chrome 34.77 +0.56 29.1 +0.7 18.55 -0.31
Internet Explorer 32.08 -0.62 27.4 -0.2 54.13 +0.50
Firefox 22.32 -0.08 22.1 -0.7 19.99 -0.09
Safari 7.81 +0.11 14.1 = 5.21 -0.05
Opera 1.63 +0.02 2.4 +0.1 1.63 +0.01

(*) Depuis juillet 2012, W3Counter ne sépare plus, dans ses résultats gratuits grand public, les internautes utilisant leur navigateur depuis un ordinateur fixe de ceux l’utilisant depuis un appareil mobile (smartphone, tablette). Conséquence, la valeur annoncée ne peut donc plus être directement comparée à celle donnée par les autres organismes. Reste la variation…

Remarque : Les 3 services utilisent un panel de sites, ainsi que des formules de calcul de fréquentation, très différents. StatCounter annonce plus de 3 millions de sites leur renvoyant des données pour plus de 17 milliards de pages vues chaque mois, W3Counter aux alentours de 61 000 sites pris en compte pour chacun plus de 15 000 pages vues par site chaque mois, NetMarketShare plus de 40 000 sites pour 160 millions de visites uniques avec pondération selon l’importance des pays. Reportez-vous aux FAQ présentes sur ces sites (liens en bas d’article) pour plus d’informations.

Classement européen

En Europe, comme presque partout ailleurs dans le Monde, c’est principalement Chrome qui profite de la débandade d’Internet Explorer (-1% pour IE toutes versions confondues, +0.9% pour Chrome), tous les autres concurrents marquant le pas ce mois-ci.

Évolution des PdU des 5 navigateurs Internet majeurs en Europe sur le mois écoulé
Navigateurs StatCounter
Parts (%) Variation
Chrome 32.39 +0.91
Firefox 29.29 +0.05
Internet Explorer 26.12 -0.98
Safari 7.80 -0.01
Opera 3.31 =

Classement français

En janvier 2010 Chrome ravissait la troisième place du classement à Safari. S’ensuivait alors un lent et long processus de grignotage des PdU de ses principaux rivaux, Internet Explorer et Firefox, à l’époque superpuissances ultra-dominantes de la navigation Web en France.

Vingt-et-un mois plus tard – le mois dernier – IE parvenait encore à conserver sa seconde place, mais il s’en vallait d’un cheveu. Vingt-deux mois plus tard, Chrome réalise un magistral bond en avant et s’empare directement de la première place du classement des navigateurs les plus utilisés en France, le dernier classement parmi ceux qui m’importent qu’il ne contrôlait pas encore, laissant tous ses concurrents dériver à la baisse ou en chute libre.

Évolution des PdU des 5 navigateurs Internet majeurs en France sur le mois écoulé
Navigateurs StatCounter
Parts (%) Variation
Chrome 30.16 +1.25
Firefox 30.14 -0.43
Internet Explorer 28.38 -0.61
Safari 9.27 -0.19
Opera 0.89 -0.03

Sources : NetMarketShare, Statcounter, W3Counter, IE6CountDown.

Maxime Mullet • L’Arpenteur de l’Infosphère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *