Palmarès des navigateurs Internet : décembre 2012

Les navigateurs Internet, il y a en a pour tous les goûts, tous les besoins. Chaque mois, l’Arpenteur de l’Infosphère vous dresse un bilan des préférences des Internautes en matière de logiciels de surf à travers la France, l’Europe et le Monde, et vous aide à choisir en toute connaissance de cause.

Logos des cinq principaux navigateurs Internet, Internet Explorer, Firefox, Chrome, Safari et Opéra, disposés aux cinq pointes d'un pentagramme

Remarques :

  • Navigateurs pour ordinateurs de bureau ou portables (desktop browsers) de toutes tailles, navigateurs mobiles (mobile browsers) pour terminaux mobiles intelligents (smartphones, tablettes, consoles, …), tous les logiciels permettant de naviguer sur Internet sont pris en compte dans ces 3 classements récapitulatifs.
  • Les chiffres annoncés sont en Parts d’Utilisation, ou PdU, et représentent le pourcentage d’internautes utilisant ledit navigateur sur une zone géographique déterminée et sur un type d’appareil catégorisé (lire notamment les remarques en commentaires des tableaux).

Bilan général de ce mois de décembre 2012

Du côté des ordinateurs de bureau, un Chrome en forme qui creuse l’écart, un Internet Explorer qui recule et un Firefox qui dévisse, un Safari qui continue de convaincre et un Opera qui ne fait plus que de la figuration.

Du côté des mobiles, un Android en grande forme, un UC Browser lancé sur ses traces qui s’empare déjà de la quatrième place mondiale, et… une ribambelle de concurrents qui reculent tous plus ou moins. Impressionant.

Navigateurs de bureau

Classement mondial

Chrome : et cinq mois de suprématie mondiale, cinq ! Du moins pour 2 organismes sur les 3 observés ici. Toujours la grande forme, d’autant que la concurrence continue de perdre des parts aussi vite que lui continue d’en gagner.

Internet Explorer : il finira l’année en seconde position, ce qui ne lui était tout simplement jamais arrivé. Toujours pas de trace d’IE10 sur les relevés. Windows 8 se propage doucement, cela ne saurait tarder.

Firefox : pas de tergiversation ce mois-ci, les résultats du renard sont en net recul. Une année au final bien tristounette, qui finit dans le rouge.

Du grand classique chez les petits poucets, Safari qui grappille à la hausse et Opera qui n’en finit plus d’osciller au bord de l’abîme.

Évolution des PdU des 5 navigateurs Internet dominants au Monde au cours du mois de décembre 2012
Navigateurs StatCounter W3Counter (*) NetMarketShare
Parts (%) Variation Parts (%) Variation Parts (%) Variation
Chrome 36.42 +0.70 29.4 +0.2 18.04 +0.80
Internet Explorer 30.78 -0.45 27.8 -0.2 54.77 +0.01
Firefox 21.89 -0.48 20.1 -1.2 19.82 -0.62
Safari 7.92 +0.09 14.8 +0.5 5.24 -0.09
Opera 1.26 -0.13 2.5 +0.2 1.71 +0.04

(*) Depuis juillet 2012, W3Counter ne sépare plus, dans ses résultats gratuits grand public, les internautes utilisant leur navigateur depuis un ordinateur de bureau de ceux l’utilisant depuis un terminal mobile (smartphone, tablette). Conséquence, la valeur annoncée ne peut donc plus être directement comparée à celle donnée par les autres organismes. Reste la variation…

Remarque : Pourquoi autant d’écart entre les valeurs annoncées par ces organismes ?
Pour établir leurs statistiques, les trois utilisent un panel de sites, ainsi que des formules de calcul de fréquentation, très différents. Reportez-vous aux FAQ présentes sur ces sites (liens en bas d’article) pour plus d’informations :

  • StatCounter annonce plus de 3 millions de sites leur renvoyant des données pour plus de 17 milliards de pages vues chaque mois
  • W3Counter aux alentours de 61 000 sites pris en compte pour chacun plus de 15 000 pages vues par site chaque mois
  • NetMarketShare plus de 40 000 sites pour 160 millions de visites uniques avec pondération selon l’importance des pays

Classements européens et français

Comme je le supposais le mois précédent, non content d’être le navigateur numéro un et de représenter déjà un tiers de la navigation Internet européenne, Chrome continue malgré tout de voir ses PdU progresser. Quatre an de croissance acharnée !

Plus en forme sur le « Vieux Continent » que n’importe où ailleurs dans le monde, Firefox se contente lui de sauver les meubles. Légèrement en baisse ce mois-ci, il reste néanmoins très loin au-dessus de sa moyenne mondiale, et en France un outsider convenable au champion de Google.

Relégué en troisième position depuis le printemps, Internet Explorer voit toujours plus d’utilisateurs partir à la concurrence. La guerre de tranchée menée par l’Union Européenne contre Microsoft, et qui a aboutit à l’imposition du ballot screen au premier démarrage d’un OS Windows, a-t-elle finalement porté ses fruits ?

Safari finit l’année en beauté, parvenant même à flirter avec la barre des 10% de PdU en France.

Opera s’évapore, s’évapore, s’évapore…

Évolution des PdU des 5 navigateurs Internet dominants en Europe au cours du mois de décembre 2012
Navigateurs Europe – StatCounter France – StatCounter
Parts (%) Variation Parts (%) Variation
Chrome 34.16 +0.93 31.31 +0.06
Firefox 29.55 -0.02 29.33 -0.80
Internet Explorer 24.36 -0.98 27.47 +0.11
Safari 7.99 +0.03 9.77 +0.43
Opera 2.54 -0.17 0.60 -0.12

Classements navigateurs pour mobiles

Qu’on le veuille ou non, le monopole de Google s’installe partout, des ordinateurs de bureau aux terminaux mobiles, des Amériques à l’Asie, de la recherche à la navigation.

Les chiffres sont sans équivoque ce mois-ci : à un concurrent particulier près, Android est le seul navigateur à voir ses PdU progresser, que l’on se place au niveau mondial, continental ou local.

Déjà numéro un dans le Monde et en Europe, il devrait même parvenir à doubler en France le navigateur d’Apple d’ici l’été, son seul réel concurrent sur ce marché et qui pèse pourtant encore aujourd’hui près de 45% de PdU.

Dorénavant seul navigateur à lui tenir tête, un parfait inconnu en Europe : UC Browser, l’écureuil bleu sino-indien gratuit que l’on peut installer sur pratiquement tous les OS (Symbian, Android, iOS, Windows Mobile, Windows CE, Java, MTK, Blackberry).

Progressant au niveau mondial autant qu’Android sur ce mois de décembre, il se permet même de fêter Noël en passant la barre symbolique des 10% de PdU mondiales, alors qu’il n’est présent pour l’instant que faiblement en Amérique du Nord et en Afrique, et de manière plus imposante en Asie où il est déjà troisième avec 17% de PdU.

Évolution des PdU des navigateurs Internet sur terminaux intelligents (smartphones, tablettes, …) au cours du mois de décembre 2012
Navigateurs StatCounter
Monde
StatCounter
Europe
StatCounter
France
Parts (%) Variation Parts (%) Variation Parts (%) Variation
Android (Google) 28.28 +1.13 38.83 +0.68 38.89 +0.61
iPhone (Apple) 20.64 -0.34 35.22 -0.71 44.93 -0.29
Opera 16.94 -1.05 7.26 -0.08 1.53 -0.06
UC Browser (Chine) 10.20 +1.12
Nokia 9.08 -0.26 2.22 -0.04 0.92 -0.20
Blackberry 3.25 -0.39 6.58 -0.36 1.00 -0.02
iPod Touch (Apple) 2.53 -0.13 3.32 -0.16 4.33 -0.36
Dolfin 0.95 -0.04 0.60 -0.01 2.03 -0.26

Sources : NetMarketShare, Statcounter, W3Counter, IE6CountDown.

Maxime Mullet • L’Arpenteur de l’Infosphère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *