Classement des navigateurs Internet : juillet – août 2013 (popularité)

Les navigateurs Internet gratuits, il y a en a pour tous les goûts, tous les besoins. Tous les deux mois, l’Arpenteur de l’Infosphère vous dresse un bilan de popularité des meilleurs logiciels de surf à travers la France, l’Europe et le Monde, et vous aide à déterminer lequel télécharger et installer en toute connaissance de cause.

Symbole officiel représentant le navigateur Internet ChromeSymbole officiel du navigateur Internet FirefoxSymbole officiel du navigateur Internet Internet ExplorerSymbole officiel du navigateur Internet SafariSymbole officiel du navigateur Internet OperaSymbole du navigateur Internet par défaut des appareils mobiles sous Android

Sommaire

My apologies comme disent nos voisins anglais, point d’analyses poussées en cette rentrée, juste de simples résumés de la situation. L’été les internautes sont assez peu sur le Web, et les pratiques des uns et des autres n’ont alors rien de bien représentatif.

Classements des navigateurs pour ordinateurs de bureau [Sommaire]

Palmarès mondial de popularité [Sommaire]

Côté ordinateurs de bureau (desktop browsers) et hiérarchie mondiale, on assiste au remake de l’été dernier. Et comme pour l’an dernier, probablement rien de définitif.

Retournements de tendance pour les têtes de séries habituelles : léger virage à la hausse pour Internet Explorer, à la baisse pour Chrome, conséquences probables des changements de pratiques des internautes en général (qui utilisent plus en été le matériel de leur domicile que celui présent sur leur lieu de travail), et du temps global passé sur Internet en particulier (qui est bien moindre en été que le reste de l’année).

Chez les challengers, Firefox continue de voir ses parts d’utilisation fondre au soleil, tandis que Safari plie mais ne rompt pas. Terrible année pour Firefox qui voit tous ses indicateurs virer au rouge, et finalement bien mitigée pour Safari qui peu ou prou conserve ses parts de marché mais n’avance finalement pas vraiment.

Enfin statu-quo chez les ramasse-miettes, Opera et Android conservant leurs petits groupes d’adorateurs enthousiastes et zélés.

Juillet – Août 2013
Classement des 6 navigateurs Internet dominants le Monde et évolution de leurs PdU
Navigateurs StatCounter W3Counter (*) NetMarketShare
Parts (%) Variation Parts (%) Variation Parts (%) Variation
Chrome 42.78 +0.10 31.6 -1.0 16.00 -1.17
Internet Explorer 25.55 +0.11 23.9 +2.2 57.60 +1.45
Firefox 19.25 -0.76 17.8 -1.7 18.88 -0.27
Safari 8.57 +0.18 14.2 -1.2 5.59 +0.04
Opera 1.16 +0.13 2.4 +0.2 1.53 -0.05
Android (natif) 0.94 +0.12 2.7 +0.2

(*) Depuis juillet 2012, W3Counter ne sépare plus, dans ses résultats gratuits grand public, les internautes utilisant leur navigateur depuis un ordinateur de bureau de ceux l’utilisant depuis un terminal mobile (smartphone, tablette). Conséquence, la valeur annoncée ne peut donc plus être directement comparée à celle donnée par les autres organismes. Reste la variation…

Palmarès de popularité européens et français [Sommaire]

L’univers des desktop browsers n’est guère différent en Europe ce bimestre du reste du monde.

Ici aussi la progression de Chrome se fait au ralentit, celui-ci gardant malgré tout une avance plus que confortable sur ses concurrents et les 40% de PdU en ligne de mire. Firefox de son côté dévisse carrément ce bimestre et voit du coup son vieil ennemi de toujours, Internet Explorer, en bonne forme au niveau européen et en excellente forme au niveau français, revenir à une très courte et peu confortable longueur.

Au-delà nous retrouvons toujours Safari englué dans ses 9% de parts d’utilisation, puis Opera dans ses 2.3% de PdU, et enfin Android en petit nouveau encore bon dernier mais en progression correcte avec la cinquième place toujours en ligne de mire et de plus en plus accessible.

Juillet – Août 2013
Classement des 6 navigateurs Internet dominants l’Europe et évolution de leurs PdU
Navigateurs Europe – StatCounter France – StatCounter
Parts (%) Variation Parts (%) Variation
Chrome 38.46 +0.10 36.92 +0.14
Firefox 26.05 -1.10 25.69 -2.25
Internet Explorer 21.76 +0.61 24.83 +2.42
Safari 9.09 -0.16 9.63 -0.74
Opera 2.31 +0.19 0.65 +0.05
Android (natif) 1.06 +0.18 1.38 +0.21

Classement des navigateurs pour mobiles [Sommaire]

Côté terminaux mobiles intelligents (mobile browsers), pas de trêve estivale. Les leaders sont au minimum chahutés, tels Android et Opera qui stagnent ou cèdent légèrement du terrain selon les parties du monde concernées, au pire sévèrement envoyés bouler, tels la team Safari (iPhone et iPod) dans le rouge tous continents confondus ou l’ancêtre Nokia en passe de complètement disparaître du continent européen.

La nouvelle génération quant à elle continue sa progression sur tous les fronts, avec en tête de liste au niveau mondial le surprenant navigateur sino-indien encore inconnu en Europe UC Browser. Côté meilleure progression du bimestre la palme (et quelle palme, voyez ses excellents résultats dans le tableau ci-dessous) va à l’incontournable Chrome de Google, suivi de près par un IE Mobile qui n’a de cesse de m’étonner tant les pronostics donnait les mobile de Microsoft perdants d’avance.

Pas de changements notables du côté des outsiders, Blackberry, NetFront et Firefox conservent leurs parts et leurs positions.

Juillet – Août 2013
Classement des navigateurs Internet sur terminaux intelligents (smartphones, tablettes, …) et évolution de leurs PdU
Navigateurs StatCounter
Monde
StatCounter
Europe
StatCounter
France
Parts (%) Variation Parts (%) Variation Parts (%) Variation
Android (natif) 28.62 -0.44 38.52 +0.62 36.46 -0.85
iPhone (Apple) 21.32 -1.45 35.63 -0.62 44.16 -0.14
Opera 16.10 +0.04 5.74 -0.04 1.18 -0.02
Chrome 4.25 +1.02 6.57 +1.74 5.46 +1.26
UC Browser (Chine) 11.15 +1.15 0.73 +0.19 0.14 =
Nokia 7.04 -0.34 1.63 -1.52 0.61 -0.08
Blackberry 3.17 +0.06 3.58 -0.48 0.99 +0.01
iPod Touch (Apple) 1.95 -0.26 2.50 -0.22 4.08 -0.47
IE Mobile 1.63 +0.23 3.27 +0.36 3.52 +0.70
NetFront 2.28 -0.12 0.18 = 0.10 -0.01
Firefox 0.38 = 0.61 = 0.64 =

Pourquoi autant d’écart entre les valeurs annoncées par les différents organismes que vous pouvez suivre sur mes billets ? Pour des informations complètes sur ce sujet, dirigez-vous directement vers les FAQ présentes sur ces sites. Sinon sachez simplement que, pour établir leurs statistiques, les trois utilisent un panel de sites, ainsi que des formules de calcul de fréquentation, très différents. Globalement, on peut relever que :

  • StatCounter annonce plus de 3 millions de sites leur renvoyant des données, pour plus de 17 milliards de pages vues chaque mois (FAQ Statcounter),
  • W3Counter est aux alentours de 61 000 sites pris en compte, avec pour chacun plus de 15 000 pages vues par site chaque mois (FAQ W3Counter),
  • NetMarketShare comptabilise plus de 40 000 sites, pour 160 millions de visites uniques avec pondération selon l’importance des pays (FAQ NetMarketShare).

Remarques et sources :

  • Tous les logiciels permettant de naviguer sur Internet sont pris en compte dans ces 3 classements récapitulatifs ; les navigateurs pour ordinateurs de bureau ou portables (desktop browsers), comme les navigateurs pour terminaux mobiles intelligents (mobile browsers) style smartphones, tablettes, consoles, etc.
  • Les chiffres annoncés sont en Parts d’Utilisation, ou PdU, et représentent le pourcentage d’internautes utilisant ledit navigateur sur une zone géographique déterminée et sur un type d’appareil catégorisé (lire notamment les remarques en commentaires des tableaux).
  • Sont pris en compte dans ce billet les données publiques fournies par NetMarketShare, Statcounter, W3Counter, ainsi que l’IE6CountDown.

Maxime Mullet • l’Arpenteur de l’Infosphère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *